Notre histoire

PH&N Institutionnel fournit aux organisations canadiennes l'excellence en matière de gestion de placements et de services depuis plus d'un demi-siècle. Nous vous invitons à lire notre histoire...

Aujourd'hui

PH&N Institutionnel se situe parmi les gestionnaires de portefeuilles institutionnels les plus respectés au Canada. Nous proposons des solutions personnalisées pour un large éventail d'objectifs de placement institutionnel et nous gérons un actif de plus de 100 milliards de dollars (au 31 décembre 2018).

2014

En 2014, l'équipe responsable des actions mondiales chez First State Investments (R.-U.) Limited s'est jointe à RBC GMA. Cette équipe a été formée officiellement en août 2006 et son processus et sa philosophie de placement n'ont pas changé depuis.






Années
2010

Dans le but d'aider les clients institutionnels de PH&N Institutionnel dans leur recherche de rendement, nous avons commencé à offrir des stratégies novatrices de placement non traditionnelles : stratégies neutres au marché et stratégies d'extension active (2011), stratégies de prêt direct (2012) et stratégies diversifiées de rendement absolu (2013).

2010

PH&N Institutionnel a été fusionné à RBC Gestion d'actifs Inc., pour former la division canadienne de gestion d'actifs de RBC, connue au Canada sous le nom de RBC Gestion mondiale d'actifs (RBC GMA).

En outre, BlueBay Asset Management LLP (BlueBay) du Royaume-Uni a été acquise par RBC et s'est jointe à RBC GMA, élargissant la présence de ce dernier dans le monde. La croissance constante de BlueBay depuis plus de 10 ans dans un éventail de marchés témoigne de son savoir-faire en matière de catégories d'actif hautement spécialisées. Cette acquisition apporte un avantage concurrentiel important à l'offre de placements à revenu fixe mondiaux de PH&N Institutionnel.

2008

PH&N Institutionnel a été acheté par Banque Royale du Canada (RBC), une société de services financiers à grande diffusion cotée (RY) à la bourse de Toronto et de New York. Dans l'intervalle, PH&N Institutionnel est devenu l'une des principales sociétés de gestion de placement indépendantes au Canada, avec environ 70 milliards de dollars d'actifs sous gestion pour le compte d'institutions, d'organismes sans but lucratif, d'une clientèle privée et d'investisseurs de fonds communs de placement.






Années
2000

PH&N Institutionnel a sauté dans le XXIe siècle avec enthousiasme, manifestant son engagement renouvelé à proposer à ses clients des solutions de placement judicieuses. L'entreprise a acquis une nouvelle expérience des marchés mondiaux d'actions en prenant part à la fondation de Sky Investment Counsel Inc. en 2004 et, un an plus tard, elle faisait l'acquisition de BonaVista Asset Management Ltd. Les stratégies d'investissement socialement responsable ont été mises en place en 2002, puis les actions de marchés émergents ont été ajoutées aux offres de l'entreprise en 2009.






Années
1990

La transparence – une signature de la firme – signifie comprendre et expliquer pourquoi et comment surviennent les changements. PH&N Institutionnel a été parmi les premiers gestionnaires au Canada à investir largement dans l'analyse de répartition du rendement des placements – des systèmes informatisés qui identifient clairement les sources de succès et d'échecs dans les portefeuilles de placement et qui déterminent si ces changements étaient dus au hasard ou générés par des comportements précis des gestionnaires.

PH&N Institutionnel a commencé à offrir des stratégies de placement en obligations à long terme et des méthodes d'investissement guidé par le passif (IGP) en 1992, puis des services conçus spécifiquement pour les communautés autochtones en 1996.






Années
1980

PH&N Institutionnel a officiellement créé le comptoir des titres à revenu fixe PH&N Institutionnel en 1984. En s'appuyant sur la recherche universitaire la plus récente pour repérer les obligations relativement sous-évaluées, dans le vaste univers des titres à revenu fixe génériques en apparence, PH&N Institutionnel a redéfini l'investissement en titres à revenu fixe et fait preuve de leadership par sa compréhension et sa redéfinition du « risque » dans le secteur des obligations à rendement élevé et des autres formes de placements non traditionnels.

Pour peaufiner son approche, PH&N Institutionnel a su compter sur une technologie de pointe. Dans les années 1980, PH&N Institutionnel a été l'un des premiers gestionnaires financiers au Canada à utiliser des ordinateurs de bureau ou personnels (dotés de 186 circuits intégrés d'Intel – la toute dernière technologie à l'époque!) pour filtrer les occasions d'investissement émergentes. Lorsqu'aucun outil n'était disponible, PH&N Institutionnel fabriquait des outils maison et utilisait ses propres techniques d'investissement, devenues par la suite sa marque de commerce.






Années
1970

Les partenaires fondateurs ont été des pionniers, plaçant l'Ouest canadien sur la carte, en ce qui a trait à la gestion de placements indépendante. Lorsqu'il a été question d'investir au nom de ses clients, PH&N Institutionnel a préféré les sociétés de croissance, alors que la norme acceptée parmi l'élite de l'investissement était la stratégie axée sur la valeur. PH&N Institutionnel a été en effet l'un des premiers gestionnaires à adopter l'utilisation de l'essor des bénéfices, les bénéfices imprévus et la vigueur relative pour mettre au jour des sociétés prospères qui pourraient aussi devenir des placements fructueux. À mesure qu'elle construisait sa réputation dans le monde de l'investissement, PH&N Institutionnel s'est fait connaître pour son éthique et sa transparence. Avec des frais inférieurs à la moyenne et des résultats supérieurs à la moyenne, la société a connu une croissance enviable. Éviter l'excès d'orgueil était profondément ancré dans la culture originale, basée sur l'humilité et une préférence inébranlable pour une exploitation dans le meilleur intérêt des clients.

Au cours des années 1970, PH&N Institutionnel a commencé à offrir des stratégies de titres à revenu fixe pour ensuite se spécialiser dans les placements hypothécaires. La société a joué un rôle clé dans la recherche d'un prêteur hypothécaire commercial qui agirait comme intermédiaire en prêts directs pour nos comptes de titres à revenu fixe; cela nous permettrait de contrôler la qualité des hypothèques obtenues pour nos clients..






Années
1960

En 1967, PH&N Institutionnel a élargi son offre de stratégies pour intégrer les actions canadiennes, en adhérant à la démarche GARP (sociétés en croissance à un prix raisonnable).

1964

PH&N Institutionnel a été fondé à Vancouver par Art Phillips, Bob Hager et Rudy North, auxquels s'est joint Dick Bradshaw peu de temps après. Ces partenaires fondateurs ont cherché à créer une société de placement d'un genre différent. À cette époque, la gestion de placements était l'apanage des sociétés d'assurance et des maisons de courtage. Les premières offraient des options d'investissement limitées et les secondes pouvaient exiger d'énormes frais de courtage aux clients pour assurer une rotation non indispensable du portefeuille. PH&N Institutionnel proposait une approche un peu différente : une gestion active des placements, la transparence et des frais peu élevés en fonction de l'actif du portefeuille, de sorte que les clients savaient à quoi correspondaient les paiements dans leur portefeuille. La première stratégie de placement proposée concernait les actions américaines.

Savoir-faire à l'échelle mondiale

Offrir le monde aux portefeuilles institutionnels canadiens

EN SAVOIR PLUS >

Retour sur le passé et regard vers l'avenir

Une réflexion sur le cinquantième anniversaire de PH&N Institutionnel

EN SAVOIR PLUS >

Information sur les placements

Explorez notre engagement envers l'innovation, la formation et un leadership visionnaire

EN SAVOIR PLUS >